TAIGA : Comptabilité informatisée

 

L’administration se modernise et développe des outils de contrôle de plus en plus performants…C’est dans ce cadre que le Livre des Procédures Fiscales a été récemment modifié à travers son article A47 A1. Pour simplifier le traitement des contrôles dont l’avis de vérification est adressé à compter du 1er janvier 2014, il convient aux contribuables de transmettre en clair des fichiers plats remplissant un certain nombre de critères.

Par delà la standardisation des analyses, et probablement leur systématisation, car il n’est pas inconcevable de penser que les liasses un jour devront être remises accompagnées par défaut des ces fichiers de données…la question qui demeure est celle de l’objectif recherché: renforcer la transparence, accélérer les contrôles?

Si les modifications appartiennent en premier lieu aux éditeurs de logiciels de comptabilité, il est aussi légitime de s’interroger sur les aspects pratiques des zones de contrôle, délais de déclarations (TVA…), modifications postérieures à une date de clôture, traitement des immobilisations…

TAIGA, quant à lui, sait parfaitement traiter ce type de format, permettant des intégrations automatiques encore simplifiées, et ne peut que se réjouir de simplifier sa compatibilité avec TOUS les systèmes d’information.

Gageons que cette standardisation très utile des formats d’extraction des logiciels comptables puisse s’étendre aux formats bancaires, qui demeurent pour le moins hétéroclites d’une banque à l’autre ou d’un pays à l’autre, mais ne constitue pas in fine une nuisance de plus dans le ciel déjà bien sombre des entreprises françaises.

Articles similaires

TAIGA

TAIGA bientôt à Moscou !

“French innovative SME’s in ICT & Finance as a Booster to Moscow International Financial Center ” 30 October 2013, Moscow Venue: Rosbank Head Office – 34 Mashi

Lire plus