Prévision de trésorerie : méthode directe vs méthode indirecte

Prévision de trésorerie: l’approche directe VS l’approche indirecte 

Une étude empirique de Lijuan Zhao et d’El-Hussein E. El Masry (California State University) démontre les avantages de la méthode directe par rapport à la méthode indirecte, plus courante dans les directions financières.

D’après une récente étude, il apparaît que 70% des financiers préfèrent la méthode directe à la méthode indirecte. Différents arguments soulevés dans ces travaux viennent soutenir cette méthode directe : précision des prévisions, transparence accrue, meilleur contrôle des flux, utilité croissante dans le temps dû au caractère incrémental de cette méthode, … De plus, la méthode indirecte comporterait des inconvénients majeurs: les flux de trésorerie liés aux opérations calculées par la méthode indirecte ne peuvent être convertis en flux de trésorerie actuels. L’état de la trésorerie ainsi que les stratégies à envisager sont plus difficiles à déterminer avec la méthode indirecte. De quoi envisager un passage à la méthode directe?

Téléchargez l’étude de Lijuan Zhao et El-Hussein E. El Masry

Articles similaires